Nelson Pernisco

Dans la langue des ciments

Acier, armature pour béton armé, caisse en bois, béton, carottages.

« Une chaise de Tony CRAGG qui disparait, une usine de ciment qui ferme. Deux évènements d’une histoire locale que je rapproche et prends pour point de départ. Ce lien entre ces deux histoire qui dans les faits n’existe pas, devient la plastique de l’exposition ».

 

Nelson Pernisco puise ses inspirations dans les formes industrielles, les architectures urbaines laissées à l’abandon, les objets coupés de leur fonction initiale ou de leur signification historique. Il explore l’idée d’un déclin de la société contemporaine qui se traduit en vision proche de la poétique des ruines.

Les matériaux qu’il emploie, bouts du décor urbain qui tisse le corps physique et palpable du monde deviennent dysfonctionnels, bien que toujours enracinés dans le système de significations contemporain.

  • Vernissage

    24 mai 2018 à 19h

  • Exposition

    Du 25 mai au 30 juin 2018

  • Site web nelsonpernisco.com
Yukari Hara et Linda Branco Avant